ALACALUF: En famille au bout du monde par Alain Carron

ALACALUF: En famille au bout du monde par Alain Carron

Titre de livre: ALACALUF: En famille au bout du monde

Auteur: Alain Carron

Broché: 480 pages

Date de sortie: June 11, 2013

Éditeur: AltreOnde Edizioni

Téléchargez ou lisez le livre ALACALUF: En famille au bout du monde de Alain Carron au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Alain Carron avec ALACALUF: En famille au bout du monde

C'est un sillage fabuleux qu'aura tracé Alacaluf. Une grande boucle, avec un passage obligé sur la terre de ses ancêtres, aux confins de la Patagonie. Et, pour le lecteur, c'est un livre en trois dimensions... Subaquatique lorsqu'il plonge avec Alain, en apnée ou en scaphandre, et se fond dans l'univers sous-marin; scientifique, lorsque Françoise, biologiste de formation, apporte son éclairage sur la faune et la flore qui attendent aux escales; intimiste, lorsqu'il s'agit de partager l'émerveillement de la petite Stéphanie et la magie des amitiés du bout du monde. On perçoit sans se forcer la petite flamme qui a guidé cette famille. Intense, pour effacer les doutes et éloigner les obstacles. Puissante, pour montrer le chemin. Infatigable, pour tailler la route. Ardente, pour toujours savoir s'émouvoir. Obstinée, pour aller au bout du rêve. Avec enthousiasme, conviction et modestie, ce livre témoigne d'un accomplissement et démontre que le bonheur appartient à ceux qui veulent le rencontrer."Il y a dans ce déchaînement du vent quelque chose de surnaturel, le bruit est indescriptible. Dépassées les envolées dans les aigus au passage des williwaws sur fond de mugissements, ce sont mille sirènes hystériques, détraquées, bloquées, qui hurlent et vomissent leurs décibels. C'est un rouleau compresseur qui nous arrive dessus. Le gréement grelotte de tous ses haubans. Attachés aux filières, les jerrycans font trembler les chandeliers. Lorsque je me tourne vers l'avant, j'ai le sentiment d'être écrasé, oppressé, ouvre instinctivement la bouche comme un poisson hors de l'eau."